Le fer est un élément essentiel pour tous. Il sert à fabriquer l’hémoglobine qui sert à son tour à faire circuler l’oxygène dans le sang vers toutes les parties du corps. Le cerveau de l’enfant qui est en croissance et développement constant souffre directement d’une carence en fer.

La croissance très rapide dans la première année de vie requiert des besoins élevés en fer et l’anémie ferriprive, est le problème nutritionnel le plus fréquent chez les bébés, jusqu’à l’âge de deux ans. Le risque de carence en fer peut être réduit lorsqu’on met en pratique quelques stratégies.

Le nourrisson découvre le monde avec ses 5 sens. Porter des objets à la bouche est un geste fréquent qui perdure au-delà de la première année de vie; c’est par la bouche que le bébé apprend et différencie les textures, formes et goûts. En collaboration avec Catherine St-Pierre, ergothérapeute pédiatrique, voici des suggestions au niveau alimentaire pour réduire le risque d’étouffement.

« Non maman, je n’ai pas faiiiiiim! » Mes enfants me répètent cette phrase très souvent les matins et je ne suis certainement pas la seule. Certaines stratégies peuvent être mises en place pour les mettre en appétit.

Parce qu’il y a 180 lunchs à préparer par enfant par année et bien cette tâche peut facilement devenir routinière et avouons-le, un peu plate. Juste avant le début des classes, c’est le meilleur moment pour revoir notre routine autour de la préparation des lunchs.

Le 12 août, j’achète un livre québécois. Voici notre sélection de livres québécois en lien avec l’alimentation de l’enfant-août 2019

Popoter permet aux enfants de développer leurs habiletés culinaires, d’éveiller leur curiosité et leur intérêt envers une saine alimentation. Voici nos astuces de pros pour apprécier ces moments de découverte et de magie avec vos enfants.

Dans ma cuisine j’ai un tiroir qui est réservé aux matériels et accessoires de cuisine des enfants. Il est à leur niveau pour faciliter l’accès et tout y est! Voici notre sélection de produits chouchou!

Certains parents reçoivent également la directive, par leur entourage, de débuter les aliments lorsque Bébé consomme 40 onces de lait par jour. Est-ce un mythe ou une réalité ?

«Voyons donc ! Ton bébé boit encore son lait au biberon !! ». Maman et nutritionniste spécialisée en pédiatrie, j’ai moi-même reçu ce commentaire par mon entourage; bien intentionné.