« LES ENFANTS
NE SONT PAS DES ADULTES
EN FORMAT MINIATURE »

Les nutritionnistes en pédiatrie ont à cœur la collaboration entre les professionnels de la santé dans l’intérêt de votre enfant. Pour des rencontres en personnes, nos bureaux sont situés à Sainte-Thérèse, Blainville, Repentigny et Gatineau et nous faisons également des consultations à distance. Si vous êtes à la recherche d’une nutritionniste en pédiatrie dans d’autres villes pour une consultation en personne, nous pourrons vous recommander à des CONSOEURS

Notez que nous ne pouvons malheureusement pas être spécialisées dans toutes les conditions nutritionnelles pédiatriques. Avec votre accord, certaines demandes en lien avec les troubles du comportement alimentaire (TCA) et la nutrition sportive, par exemple, seront transférées à des collègues spécialisées. La santé de votre enfant nous tient à cœur et votre trésor mérite la meilleure prise en charge, avec ou sans nous.

COSETTE GERGÈS Dt.P.

Nutritionniste-diététiste diplômée de l’Université de Montréal en 2002

Membre de l’OPDQ (Ordre Professionnel des Diététistes du Québec)

Membre des Diététistes du Canada

Formatrice pour Allergies Québec

Membre formateur pour Nourri-Source Laurentides

Formation When Children Won’t Eat-SOS Approach to Feeding complétée

Nutritionniste en pédiatrie à Ste-Thérèse (Laurentides) et en ligne

Avant même de commencer mes études, je savais que je voulais travailler auprès des familles et des enfants. Après l’obtention de mon baccalauréat en nutrition, j’ai tout de suite été embauchée à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont avec l’espoir de faire un remplacement en pédiatrie générale. Comme la majorité des finissants, j’ai débuté ma pratique auprès des adultes dans tous les départements de maladies chroniques : diabète, cardiologie, néphrologie, etc. J’ai rencontré des familles touchantes et été témoin d’histoires déchirantes. Ce qui m’a marqué le plus, c’est l’âge de plusieurs patients et la confirmation des médecins que la clientèle rencontrée est de plus en plus jeune. J’ai réalisé que je voulais miser sur la prévention et que sans motivation, la tâche n’était pas facile avec les adultes.

Au cours de cette période de découragement, un remplacement à long terme en pédiatrie et obstétrique m’a finalement été proposé. La barre était haute, mais j’ai mis les bouchées doubles et triples. HOURRRAAAAAA ! Gastro à plusieurs reprises, rhumes à répétitions; mon système immunitaire a eu la vie difficile. L’équipe était géniale et les cas, tous différents : allergie aux protéines du lait de vache, reflux, constipation, refus de manger. Je me rappelle encore mon premier gavage aux soins intensifs… J’étais constamment en mode «challenge». J’y ai vécu mon plus gros coup de foudre professionnel et personnel (oui oui). Je ne comptais pas les heures de travail, de lectures et de formations. J’ADORAIS mon remplacement.

Je pus alors confirmer que la prévention devait se faire dès les premières bouchées de l’enfant, mais surtout auprès des parents. Un papa m’a si bien dit : «pour mon enfant, je ferai tous les changements nécessaires pour SA santé, même changer ma façon de faire». BOOM voilà! Je devais passer par l’enfant pour motiver l’adulte à améliorer ses habitudes alimentaires et permettre au petit de devenir un mangeur curieux et à l’écoute de ses besoins. Combien de fois ai-je entendu de futures mamans me dire «je mange mieux depuis que je suis enceinte» et vu des familles commencer à cuisiner lorsque bébé débutait l’introduction des aliments.

Mon premier remplacement tirant à sa fin, un autre en clinique externe pédiatrique m’a été proposé. Ce remplacement de 2 jours par semaine est devenu mon poste permanent puis mon poste à temps plein. L’animation de cours de groupe auprès des femmes enceintes et des familles s’est ajoutée aux consultations pour divers défis alimentaires. J’y suis restée 12 ans avant de démarrer l’entreprise NEP. Je travaillais avec une équipe extraordinaire d’infirmières et de pédiatres que je côtoie encore à ce jour. Il y a une parcelle d’eux dans chacune de mes interventions. Ils ont contribué à l’expérience que j’ai acquise en agrémentant mes connaissances de gros bon sens. Un enfant n’est pas un adulte en format miniature!

L’arrivée d’un enfant chamboule des habitudes ancrées et nous pousse à donner le meilleur de nous-mêmes. Guérie d’un trouble alimentaire, je sais trop bien que la relation avec la nourriture est précieuse et fragile. Nous pouvons contribuer à une saine relation dès les premières tétées et bouchées, malgré les défis qui vont parsemer le chemin. C’est le plus beau cadeau qu’un parent puisse offrir à son enfant.

Étant d’origine libanaise, la cuisine est le cœur de notre maison. C’est l’endroit où je faisais mes devoirs pendant que ma mère cuisinait, tout en me surveillant du coin de l’œil. Je l’observais pétrir la pâte, préparer méticuleusement les boulettes de kebbe, hacher soigneusement le persil et la menthe et ajouter «à l’œil» les épices. Pour moi, notre cuisine est synonyme de soleil et de simplicité.  C’est également l’endroit où j’ai passé les meilleurs moments de mon enfance à partager des repas au centre de la table, à raconter nos journées et rire à gorge déployée. Encore aujourd’hui, l’odeur des épices me ramène dans ces bons souvenirs. J’ai maintenant l’immense privilège d’être la maman de deux garçons pleins d’énergie avec qui j’adore cuisiner et passer du bon temps autour de la table. Être nutritionniste ne nous met pas à l’abri des défis alimentaires, mais nous permet d’apprendre de ces expériences pour mieux guider les familles.  Le chemin de la découverte alimentaire est sinueux et peut être parsemé d’obstacles. Que ce soit des allergies alimentaires, le végétarisme ou la sélectivité alimentaire, j’ai appris à faire confiance à mes enfants …et à moi-même. Loin d’être parfaits, nous sommes les meilleurs parents pour nos enfants. 

  • Je suis disponible à temps partiel pour des consultations privées en bureau ou à distance (bureau de Sainte-Thérèse).
  • J’anime des ateliers sur la nutrition des enfants destinés aux parents et les enfants à l’école.
  • J’offre des conférences aux médecins, infirmières et nutritionnistes sur divers sujets en lien avec la nutrition pédiatrique.
  • J’adore vulgariser la nutrition pédiatrique et rendre l’information accessible au grand public; alors je collabore aux blogues de Maman Favoris, La Maman Poule et Vie de Parents.
  • Je collabore également avec les médias au besoin, lorsque l’expertise d’une nutritionniste spécialisée en pédiatrie est demandée.
  • Je suis responsable des réseaux sociaux en lien avec l’entreprise.

La vulgarisation de la nutrition auprès des enfants et l’animation des ateliers auprès des parents. Vulgariser l’information aux parents, répondre à leurs questions, briser l’isolement, voir la magie opérer durant les échanges dans un groupe : les parents se déculpabilisent graduellement, réalisent qu’ils ne sont pas seuls à se poser des questions sur l’alimentation de leurs enfants et que c’est correct de trouver ça difficile lorsque l’aventure ne se déroule pas comme prévu. 

Voir leurs expressions changer et leur stress diminuer lorsqu’ils réalisent que je suis une maman nutritionniste imparfaite et que mes connaissances théoriques et pratiques n’éliminent pas mon gros bon sens. Les voir quitter les ateliers en confiance avec une boîte à outils pleine et surtout accepter l’imperfection et faire place au plaisir à table dans la bienveillance; voilà pourquoi je fais ce que je fais ! Répondre aux questions des enfants telles que : « Pourquoi c’est mauvais pour la santé de manger des bonbons, c’est tellement bon ?». «C’est quoi des protéines, ma maman veut toujours que j’en mange?» Et j’en passe!  Vos trésors sont curieux et intéressés par la nutrition, à petite dose et bien présentée. Partager leur univers et échanger sur la nutrition à différents niveaux est un privilège que je ne prends pas à la légère. Avec eux, mes journées sont remplies de rires, d’émerveillement et de belles découvertes!

Le taboulé de ma maman

Le CHOCOLAAAAT!!

MARJORIE EDGER DT.P.

Nutritionniste-diététiste diplômée de l’Université de Montréal en 2007

Membre de l’OPDQ (Ordre Professionnel des Diététistes du Québec)

Membre des Diététistes du Canada

Nutritionniste en pédiatrie à Blainville (Laurentides), Repentigny (Lanaudières) et en ligne

MARJORIE EDGER DT.P.

Nutritionniste-diététiste diplômée de l’Université de Montréal depuis 2007

Membre de l’OPDQ (Ordre Professionnel des Diététistes du Québec)

Membre des Diététistes du Canada

Nutritionniste en pédiatrie à Blainville (Laurentides), Repentigny (Lanaudière) et en ligne

Mon désir de travailler en nutrition s’est confirmé pendant mes études au CÉGEP, à la suite d’un cours optionnel sur la nutrition. En terminant mon DEC en sciences humaines, j’ai pris la décision de poursuivre en sciences de la nature afin de m’orienter vers la nutrition à l’université. Bien que j’adorais la nutrition et que j’étais clairement dans le bon domaine, j’avais un gros point d’interrogation à propos de ma clientèle cible. Je savais que je voulais travailler en clinique, mais où? Avec quelle clientèle? Mon premier stage à l’hôpital s’est déroulé en pédiatrie externe ainsi qu’à la clinique des grossesses à risque. Nulle autre que Cosette était ma superviseure de stage (sans vouloir trop te vieillir ma chère partner!) C’est à ce moment que j’ai eu la piqûre pour la pédiatrie. Aucun autre stage n’est arrivé à la cheville de celui-ci.

Avant même d’avoir terminé mon BACC, j’étais déjà engagée par l’hôpital Maisonneuve-Rosemont pour faire des remplacements. J’ai fait le tour des départements : cardiologie, centre de diabète, chirurgie, etc. Finalement, un remplacement de congé de maternité en pédiatrie s’est pointé le bout du nez (eh oui, celui de Cosette!) Enfin, j’allais avoir une stabilité sur un poste que je désirais depuis longtemps! Un peu plus de 1 an après l’obtention de mon diplôme, un poste à temps partiel en pédiatrie s’est offert, et pour mon immense plaisir, je l’ai obtenu! J’allais finalement orienter ma carrière vers ma clientèle chouchou! Les années ont passé, je travaillais au département de pédiatrie à l’Interne, aux cliniques externes pédiatriques et à la clinique des grossesses à risque. Chaque jour était différent, de nouveaux défis, de nouvelles rencontres. Des consultations en bureau, des cours de groupe, des enseignements au chevet des enfants hospitalisés. Bref, un emploi loin d’être routinier!

L’avantage de côtoyer la clientèle pédiatrique ou obstétricale est de travailler avec une famille qui est prête à tout faire pour la santé de son enfant. Soyons honnêtes, nos enfants peuvent nous en faire goûter de toutes les saveurs ! Mais nous pouvons faire une différence et cela n’a pas de prix.

Après presque 8 ans à ce poste, j’ai décidé de me lancer dans la création de notre entreprise. Le cœur gros, je laissais derrière moi une grosse partie de ma vie professionnelle et une équipe en or qui est devenue une deuxième famille. Je garde que de bons souvenirs de cette belle équipe de travail (pédiatres, infirmières) qui m’a tant appris et qui a fait de moi la nutritionniste en pédiatrie que je suis actuellement! Et je suis toujours aussi heureuse d’aller faire ma petite visite bisannuelle pour les rendez-vous de mes filles avec leur cher pédiatre!

Depuis aussi longtemps que je me souvienne, j’adorais m’asseoir sur le comptoir de la cuisine pendant que ma mère cuisinait. Je pouvais la regarder longtemps, c’était un petit moment entre elle et moi.  Impossible d’oublier tous ces dimanches soir chez ma grand-maman, avec tous les cousins et les cousines à déguster son délicieux rosbif . À la «table des enfants», nous avons créé de beaux souvenirs qui sont gravés dans ma mémoire, dont plusieurs reliés aux plaisirs de la table. C’est maintenant à mon tour de créer des souvenirs avec mes filles, qui ont aussi passé beaucoup de temps sur le comptoir à me regarder, mais qui adorent maintenant mettre la main à la pâte. Nous avons toutefois traversé de beaux défis alimentaires ensemble, en passant par l’allergie à la protéine de lait de vache, ainsi que par la sélectivité alimentaire, qui est d’ailleurs toujours d’actualité! Rien n’est mieux que de le vivre pour pouvoir soutenir les familles ayant les mêmes défis.

  • Je fais surtout des consultations privées en bureau ou à distance (aux bureaux de Blainville et de Repentigny).
  • J’anime des ateliers de façon sporadique.
  • Je suis responsable du site web.

Les consultations individuelles

Rencontrer des parents qui sont parfois au bout du rouleau, les guider, les rassurer… et les écouter ! Ils entrent parfois anxieux dans le bureau, mais en ressortent toujours plus confiants et soulagés, car ils savent que leur boîte à outils est pleine de trucs et astuces pour relever les défis alimentaires. Recevoir un petit mot de leur part quelques semaines après notre rencontre pour me faire part des progrès et sentir que j’ai réussi à faire une petite (ou grande) différence dans le quotidien des familles est la plus belle des récompenses.

La lasagne de ma maman

Les crottes de fromage!! Miaaaaam!!

SABRINA P.MARSEILLE DT.P.

• Nutritionniste-Diététiste diplômée de l’Université d’Ottawa en 2015

• Membre de l’OPDQ (Ordre Professionnel des Diététistes du Québec)

• Co-auteure du livre Recettes DME pour petites et grandes mains

• Marraine d’allaitement pour Nourri-lait depuis 2018

Nutritionniste en pédiatrie à Gatineau et en ligne

Maman et belle maman de 3 cocos, la nutrition des enfants fait partie de ma vie depuis plusieurs années déjà. Initialement graduée en gestion, un stage dans un centre de conditionnement physique m’a confirmé que je voulais pousser mon domaine un peu plus loin.  Je voulais aider les gens à être en santé et cela débute par une saine alimentation.  C’est à ce moment que j’ai décidé de m’inscrire en sciences de la nutrition à l’Université d’Ottawa.  Lorsque j’ai fait mon stage clinique à l’hôpital des enfants de l’est ontarien (C.H.E.O.), j’ai découvert une passion pour la nutrition pédiatrique. En 2015, suite à l’obtention de mon baccalauréat en nutrition, j’ai décidé de débuter ma pratique privée en offrant des consultations pour les familles et les enfants. J’ai plusieurs expériences avec la nutrition pendant la grossesse et l’allaitement, l’introduction des solides, les inquiétudes concernant la croissance, l’intolérance au lait, soya et à la protéine bovine, les allergies alimentaires et, un sujet qui revient très souvent, la sélectivité alimentaire ! Oh non…vous n’êtes pas seul ! Ce qui me rend heureuse dans ma pratique c’est de voir le sourire des parents puisqu’ils comprennent mieux la situation de leur enfant et qu’ils sont maintenant prêts à affronter ce nouveau défi.  Plusieurs outils nutritionnels existent et je trouve que c’est important que les parents obtiennent le support nécessaire afin de ne pas se sentir seuls. Nous sommes là pour vous épauler !

En 2018, je suis devenue la maman d’un petit Olivier.  Quand il est venu le temps d’introduire les solides à 6 mois, j’ai décidé de pratiquer l’approche DME (Diversification menée par l’enfant) afin de permettre à mon enfant de devenir autonome dans son alimentation et à son propre rythme. Le partage d’un repas en famille fait partie de mes valeurs et c’est exactement ce en quoi la DME consiste. Suite à cette merveilleuse expérience, je voulais le partager avec les nouvelles familles.  J’ai donc débuté l’animation d’atelier sur l’introduction des solides soit par l’approche traditionnelle ou l’approche DME.  D’ailleurs, j’ai plusieurs trucs concernant la préparation des aliments, puisque mon conjoint est un chef cuisinier ! C’est justement pourquoi que nous avons écrit un livre de recettes conjointement : Recettes DME pour petites et grandes mains.

Je suis aussi une marraine d’allaitement avec Nourri-Lait puisque l’expérience de l’allaitement pour les mamans me tient vraiment à cœur. Les trois premiers mois de mon allaitement ont été une souffrance. J’avais des douleurs et des gerçures, j’ai sûrement perdu un ‘’bout’’ (Certaines me comprendront !), mastites à répétition, infections… tout pour abandonner. Les mamans qui décident de se tourner vers les préparations commerciales, je vous comprends ! Et sachez que peu importe votre choix, en autant que bébé soit nourri et que maman soit heureuse !  L’allaitement peut devenir un défi pour certaines d’entre nous et il est important d’aller chercher tout le support nécessaire.  Avec l’aide d’une marraine d’allaitement, j’ai été capable de ‘’sauver’’ mon allaitement et de poursuivre jusqu’au deuxième anniversaire de mon fils.  Le sevrage s’est fait naturellement mais je dois avouer que ça me manque beaucoup.

Je viens d’une petite famille québécoise traditionnelle qui se réunissait de temps en temps afin de savourer plusieurs délicieux repas.  DES GROS REPAS !  Le partage des repas en famille est donc très important pour moi.  Cela permet de transmettre des saines habitudes de vie et ce dès la jeune enfance. Avec les trois enfants à la maison, le partage du repas comprend les achats à l’épicerie, la préparation du repas tous ensemble, s’asseoir toute la famille à la table et enfin, déguster et apprécier ce qu’on mange.  Je réalise que chaque étape est importante afin de démontrer aux enfants à quel point un repas n’est pas juste un aliment qu’on ingère, c’est aussi une expérience enrichissante nous permettant d’en apprendre à chaque jour de notre vie.

  • J’offre des consultations à domicile dans la région de l’Outaouais
  • J’anime des ateliers sur l’introduction des solides (Approche traditionnelle et autonome (DME)) chez Naissance Renaissances Outaouais en collaboration avec l’équipe de Petites mains grande assiette.

Rassurer et aider les parents : On se met beaucoup de pression sur nos épaules en tant que parent.  C’est pour cette raison qu’il est important d’aller chercher de l’aide professionnelle afin de remplir notre petite boîte à outils !

L’animation des ateliers auprès des parents :  Le fait de savoir que nous sommes probablement plusieurs parents à avoir les mêmes questionnements est très rassurant.  On est NORMAL ! C’est ce que j’aime des ateliers en groupe. On peut échanger, partager, avoir des nouveaux outils et surtout, faire de belles rencontres.  En tant qu’ancienne professeur d’aérobie avec 10 ans d’expérience, l’animation est ma tasse de thé!

Les repas mexicains ! Tacos, nachos, quésadillas, guacamole !

Les vendredi-poutine chez nous. ☺

MARYSE BOUTIN DT.P.
(EN CONGÉ)

 Nutritionniste-diététiste diplômée de l’Université de Montréal en 1999

 Membre de l’OPDQ (Ordre Professionnel des Diététistes du Québec)

Nutritionniste à l’Hôpital CHU Sainte-Justine

Nutritionniste en pédiatrie sur la Rive-Sud de Montréal

MARYSE BOUTIN DT.P.
(EN CONGÉ)

 Nutritionniste-diététiste diplômée de l’Université de Montréal en 1999

 Membre de l’OPDQ (Ordre Professionnel des Diététistes du Québec)

Nutritionniste à l’Hôpital CHU Sainte-Justine

Nutritionniste en pédiatrie sur la Rive-Sud de Montréal

Maman kangourou d’un joli trio! Maman pieuvre qui s’implique beaucoup! Maman poule assumée! Maman louve et parfois lionne! Curieuse, expressive et créative, c’est MOI! Je suis passionnée par la nutrition et les tout-petits. Nutritionniste-diététiste et membre de l’Ordre professionnel des diététistes du Québec, je possède 18 ans d’expérience en pédiatrie au CHU Ste-Justine. Maman d’un enfant allergique, marraine d’allergies et formatrice pour Allergies Québec, je comprends parfaitement la réalité quotidienne que vivent les parents d’un enfant ayant des allergies alimentaires. Amoureuse de la vie, je fais mes choix en respectant mes valeurs et la famille est au cœur de mes priorités. Après quelques précieuses années passées auprès de mes petits amours, me voilà, avec Cosette et Marjorie, dans cette belle aventure qu’est la pratique privée.
Travailler avec cœur et plaisir : un pur bonheur!

© Copyright 2020 - Nutritionnistes en pédiatrie Un site qui a du Panache
Quand l’heure des repas vire au combat, comprendre pour mieux intervenir et maintenir une saine relation avec tous les aliments.

Pour vous accompagner dans l’alimentation des enfants, parfois difficile, nous avons créé un cours en ligne complet sur le sujet, de la théorie à la pratique.

La période d'inscription est terminée, inscrivez-vous sur la liste d'attente pour être informés du prochain lancement en 2021 et recevoir un rabais exclusif. Vous recevrez, dès aujourd'hui, des conseils et des stratégies pratiques à mettre en place.

Quand l’heure des repas vire au combat, comprendre pour mieux intervenir et maintenir une saine relation avec tous les aliments.

Pour vous accompagner dans l’alimentation des enfants, parfois difficile, nous avons créé un cours en ligne complet sur le sujet, de la théorie à la pratique.

La période d'inscription est terminée, inscrivez-vous sur la liste d'attente pour être informés du prochain lancement en 2021 et recevoir un rabais exclusif. Vous recevrez, dès aujourd'hui, des conseils et des stratégies pratiques à mettre en place. 

Copy link
Powered by Social Snap