Enfin!  Votre enfant est maintenant rendu à l’étape de l’introduction des aliments solides! En tant que parent, nous attendons ce moment avec impatience! Mais voilà, vous faites quelques lectures sur le sujet, et vous êtes un peu embêté en ce qui a trait aux aliments allergènes. Il semble y avoir des informations contradictoires sur le moment idéal de leur introduction. Je me permets donc de vous faire une mise à jour sur ce sujet.

Premièrement, commençons par énumérer ces aliments qui nous inquiètent lorsque nous les introduisons pour la première fois chez notre enfant, dont moi la première! Suis-je la seule à avoir préparé une seringue de Benadryl avant de donner du beurre d’arachide pour la première fois à mes enfants ?! Santé Canada a recensé 10 allergènes dit prioritaires qui sont responsables de plus de 90 % des réactions allergiques. Ces 10 allergènes sont les arachides, le blé, le lait de vache, la moutarde, les noix, les œufs, le poisson et les crustacés (mollusques), le sésame, le soya et les sulfites (associé à une sensibilité).

Si vous n’en n’êtes pas à votre premier bébé, il est fort à parier que le pédiatre vous avait mentionné de retarder l’introduction des aliments allergènes, par exemple, pas d’arachides avant 3 ans. En effet, c’était la recommandation à ce moment. Mais voilà qu’il sera tout autrement pour votre petit coco! Effectivement, il a été démontré qu’un allergène intégré tôt dans l’alimentation des bébés permet de réduire le risque d’allergie. Nous avons noté une diminution de 81% du risque d’allergie chez les enfants à risque, chez qui les arachides ont été introduits tôt. Ce n’est pas rien!

Bien que la crainte chez certains parents perdure, gardons en tête que les nouvelles recommandations sont basées sur des études scientifiques.

Mais là, votre question sera probablement : des arachides à partir de 6 mois?! Comment on introduit ça? Alors voici quelques suggestions pour certains des principaux allergènes :

Arachides et noix:

Si vous offrez des purées : utilisez une petite quantité de beurre d’arachide ou de noix naturel que vous mélangerez dans les céréales ou les purées de fruits de votre enfant.

Si vous faites la DME : tartinez une fine couche de beurre d’arachide ou de noix naturel sur une languette de pain grillé.

Œuf :

Si vous offrez des purées : écrasez un morceau d’un œuf cuit dur dans les céréales, la viande ou les légumes.

Si vous faites la DME : offrez des languettes d’omelette ou simplement un quartier d’œuf cuit dur.

Poisson et fruits de mer :

Si vous offrez des purées : écrasez simplement un poisson à chaire molle, par exemple la sole, que vous pouvez mélanger avec un peu de lait. Pour les fruits de mer qui s’écrasent un peu moins bien, les passer quelques secondes au robot!

Si vous faites la DME : offrez le poisson et les fruits de mer en croquette maison.

Par prudence, il est suggéré d’attendre 3 jours entre chaque nouvel allergène introduit! Sur ce, profitez bien de cette merveilleuse étape qu’est l’introduction des solides! Pssst gardez votre appareil-photo tout près ! Ce sont de beaux moments à croquer sur le vif !

Rédigé par Marjorie Edger Dt.P.

Avec la collaboration de Maryse Boutin Dt.P. et Cosette Gergès Dt.P.

.